DevaNsens
massages bien-etre
My video

Utiliser l'aromathérapie pour votre système respiratoire.

mardi, 31 mars 2020
Rate this item
(1 Vote)

Le système respiratoire est formé du nez, du pharynx (gorge), du larynx, de la tranchée, des bronches, des poumons, es alvéoles et du diaphragme. L'air inspiré par le nez descend par la trachée dans les poumons faisan ainsi monter le diaphragme. Sur l'expiration, l'ordre est inversé et le diaphragme descend. Le processus de respiration échange l'oxygène et le gaz carbonique entre l’atmosphère et les cellules.

Le processus olfactif prend place dans le nez. Lorsqu'une particule aromatique telle qu'une huile essentielle est inspirée, elle se dissout d'abord dans le mucus, en haut du nez, puis entre en contact avec les cellules olfactives situées là. Les fibres nerveuses longues attachées aux cellules olfactives véhiculent le message aromatique jusqu'au bulbe olfactif, situé dans le cortex cérébral.

Le nez joue un rôle important dans le processus respiratoire. Outre être l'organe de l'odorat, il filtre les pollens et la poussière, échauffe et humidifie l'air avant que celui-ci n'arrive dans les poumons. Au cours d'un massage d'aromathérapie, les huiles essentielles inspirées arrivent dans les poumons _à partir de là, elles sont distribuées autour du corps. Les huiles essentielles pénètrent simultanément dans le corps à travers leur application sur la peau.

Un massage d'aromathérapie sur la poitrine, l'abdomen, le diaphragme et la partie supérieure du dos, bénéficie directement au système respiratoire, surtout en cas de refroidissement ou de troubles respiratoires. La toux répétée provoque une tension dans l'ensemble de la poitrine que relaxe le massage. Certaines huiles essentielles (ravintsara, tea tree, niaouli) ont des propriétés anti-spamodiques, autrement dit, elle détendent les bronchioles pulmonaires.

Des huiles essentielles comme le santal, aux propriétés émollientes, apaisent et soulagent les membranes muqueuses irritées ou enflammées en cas de refroidissement ou de toux. Un massage d'aromathérapie et des inhalations d'huiles essentielles émollientes soulagent les troubles.

 

Tea-Tree

Cette huiles essentielles présente des notes de têtes chaudes, épicées, camphrées, sur un fond piquant. 

Ses propriétés thérapeutiques sont anti-virales, anti-microbien, anti-septique, bactéricide, fongicide, immunostimulant, stimulant.

La plus "médicinale" des huiles essentielles, ses puissantes propriétés anti-microbiennes agissent contre les trois organismes infectieux: bactéries, virus et fongus. Diffusée, elle est particulièrement utile pour la prévention de la propagation des infections dont l'air est le vecteur. De plus, grâce à ses propriétés immunostimulantes, combat de nombreuses maladies et affections.

En inhalations de vapeurs, prévient le développement du refroidissement et de la grippe et, s'ils se manifestent, favorise la guérison et atténue les symptômes. 

En huiles de massage et de bain, stimule un système immunitaire faible.

 

Posologies et voies d'administration:

Voie orale: dès 7 ans: Un goutte, 3 à 4 fois par jour. Dès 15 ans: 2 gouttes, 3 à 4 gouttes, 3 à 4 fois par jour.

Voie cutanée dès 15 ans, 1 à 10 gouttes, 3 à 4 fois par jour, diluées dans 1 à 2 pressions d'huile végétale par goutte d'huile essentielle. Usage pur possible.

En diffusion: 1 à 10 gouttes par diffusion, 3 à 4 fois par jour.

Précautions d'emploi: Pour les peaux réactives, effectuez un test cutané au préalable. Déconseillée chez personnes asthmatiques et épileptiques, femmes enceintes-allaitantes, nourrirons de moins de 30 mois.

 

 

Niaouli

Des notes de têtes douces, fraîches, camphrées, sur un fond suggérant l'eucalyptus.

Ses propriétés thérapeutiques, analgésique, anti-septique, anti-viral, bactéricide, stimulant.

Parent du tea tree, son action est plus douce, ce qui la rend plus tolérable pour la peau. Ses propriétés anti-septiques aident la guérison rapide.  Excellent expectorant, le niaouli est bon dans les inhalations de vapeurs et les bains, en cas de toux, de refroidissement, de grippe, de sinusite et de bronchite. 

 

Posologies et voies d'administration.

Voie orale: dès 15 ans, 2 gouttes, 3 à 4 fois par jour.

Voie cutanée: dès 15 ans, 1 à 10 gouttes, 3 à 4 fois par jour, diluées dans 1 à 2 pressions d'HV par goutte d'HE. Usage pur possible.

En diffusion: 1 à 10 gouttes par diffusion, 3 à 4 fois par jour.

Précautions d'emploi: Pour les peaux réactives, effectuez un test cutané au préalable. Déconseillée chez personnes asthmatiques et épileptiques, femmes enceintes-allaitantes, nourrirons de moins de 30 mois.

 

 

Ravinstsara

D'une senteur fraîche et aromatique, elle équilibrera le système nerveux.

Spécialiste des infections virales, particulièrement active sur la sphère respiratoire, rhumes, bronchites, grippes, sinusites, toux. Elle est conseillée pour dégager les voies respiratoires. Expectorante, mucolytique, elle stimule l'appareil cardiorespiratoire.

 

Posologies et voies d'administrations.

Voie orale: dès 15 ans, 2 gouttes, 3 à 4 fois par jour.

Voie cutanée: dès 15 ans, 1 à 10 gouttes, 3 à 4 fois par jour, diluées dans 1 à 2 pressions d'HV par goutte d'HE. Usage pur possible.

En diffusion: 1 à 10 gouttes par diffusion, 3 à 4 fois par jour. 

Précautions d'emploi: Pour les peaux réactives, effectuez un test cutané au préalable. Déconseillée chez personnes asthmatiques et épileptiques, femmes enceintes-allaitantes, nourrirons de moins de 30 mois.

 

Read 263 times
le dernier article dans cette catégorie « Six clés pour enfin penser à soi.
2016 DevaNsens